MENTIONS HONORABLES

Ce sont également de très bons jeux mais il fallait faire des choix. Voici donc quelques jeux auxquels j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer mais qui n'ont pu intégrer (faute de place) la liste de mes jeux préférés:

 

CANNON SPIKE 

Support : Dreamcast - Année : 2002 - Genre: Shoot'em up

 

J'ai peu joué aux shoot'em up dans ma carrière de gamer. Si Cannon Spike a retenu mon attention, c'est avant tout parce qu'il proposait d'incarner des personnages de l'univers Capcom (Mega Man, Arthur de Ghouls 'n Ghosts, Nash de Street Fighter et deux nouveaux charismatiques) dont ma très chère Cammy. Bien que très court, le jeu reste fun et plaisant, aussi bien visuellement que manette en main.

 

COMIX ZONE 

Support : Megadrive - Année : 1995 - Genre: Beat'em all

 

Comix Zone est un cas particulier. C'est un jeu qui, à sa sortie, me fascinait mais, ne l'ayant pas eu en ma possession, j'y ai très peu joué, d'où sa position dans les mentions honorables. Il s'agissait d'un beat'em all, genre que j'affectionnais particulièrement du temps de la Megadrive, qui était très beau à l'époque (et qui encore aujourd'hui n'a pas si mal vieilli d'ailleurs) et qui avait surtout un concept incroyable: on incarne Sketch, un dessinateur qui est plongé dans sa propre BD et on évolue de bulle en bulle, le héros luttant contre des créatures créées en direct par la main du super vilain. Aujourd'hui encore, je trouve le principe de ce jeu génial et je trouve dommage qu'aucune suite n'ait vu le jour depuis plus de vingt ans.

 

DYNAMITE COP 

Support : Dreamcast - Année : 1999 - Genre: Beat'em all

 

Avec Dynamite Cop, il ne fallait pas s'attendre à une quelconque subtilité mais plutôt le prendre pour ce qu'il était, à savoir un excellent défouloir. Ici, on ne fait pas dans la dentelle, il s'agit d'un beat'em all à l'ancienne, on tape donc dans tout ce qui se présente (et les ennemis sont, chose rare, plutôt loufoques et variés) en utilisant tout ce qui nous passe sous la main (outre les poing, pieds et autres prises de catch,  on peut trouver des armes à feu, des armes blanches ou même des... gros thons ou du poivre). Bref, du fun sans prise de tête en perspective.

FAR CRY 3 

Support : PS3 - Année : 2012 - Genre: FPS

 

Far Cry 3 est le premier épisode de la série que je teste et je l'ai adoré. J'ai enchainé avec le Primal qui était excellent aussi et faute de place, je n'ai pu mettre les deux dans la page des 100 jeux m'ayant marqué, j'ai finalement sélectionné Primal pour l'originalité de son univers. Mais le jeu qui nous intéresse ici est Far Cry 3, un FPS bourré de qualités. Déjà, le cadre de jeu idyllique (une île paradisiaque) est un ravissement pour les yeux et un atout fraicheur incontestable, le monde est immense et vivant (avec pas mal de quêtes annexes). Pour ne rien gâcher, le principal antagoniste, Vaas, est charismatique, la faune est dangereuse, ça pète dans tous les sens, bref, un régal!

FIGHTERS MEGAMIX 

Support : Saturn - Année : 1997 - Genre: Baston

 

Fighters Megamix ne fait pas partie de mes jeux de baston favoris mais j'y ai tout de même pas mal joué. Pot-pourri de tout l'univers SEGA, il réunit tous les personnages de Virtua Fighters 2 et Fighting Vipers et ajoute son lot de personnages bonus dont la plupart sont assez loufoques. C'est ainsi que l'on retrouve sur le ring de vrais combattants en duel avec les persos de Sonic, les versions enfants de certains Virtua Fighters ou même ... voiture de Daytona USA (WTF?!!!). L'idée peut être amusante mais gâche un peu l'intérêt et la crédibilité du jeu de baston, d'autant que le tout est plutôt moche (moins beau que le fameux Virtua Fighter 2 sorti pourtant plusieurs années plutôt). Mais le savoir-faire de SEGA fait qu'on s'amuse quand même en reprenant et en mixant les bases de ses deux jeux de combat phares de l'époque.

LA LEGENDE DE THOR 

Support : Megadrive - Année : 1995 - Genre: Aventure

 

Contrairement à la plupart des joueurs, les jeux de rôle et d'aventure n'ont jamais été mon fort. Exception faite pour La légende de Thor qui, par ses graphismes séduisants et son aspect action prédominant m'avait séduit. En effet, il y avait dans le jeu un côté beat'em all, avec combos et coups spéciaux en temps réel, qui m'incitait à me plonger dans l'aventure. D'autant que cette dernière n'était pas très longue, contrairement à la concurrence qui propose des jeux se bouclant après des dizaines et des dizaines d'heures (ce qui est un gros plus pour beaucoup de joueurs mais pas pour moi). Bref, La légende de Thor était pour le compromis parfait pour m'essayer au genre.

LIMBO 

Support : PS3 - Année : 2010 - Genre: Réflexion

 

Etant assez friand des jeux indépendants ayant une forte identité et une direction artistique unique, je ne pouvais qu'être intrigué par ce Limbo. Tout est simple mais terriblement efficace dans ce jeu: graphiquement d'abord puisque c'est ce qui saute aux yeux de prime abord, du noir, du gris, du blanc et surtout du magnifique. En jouant sur la mise au point et sur un mélange de naïveté et de glauque, Limbo parvient à scotcher les rétines. Pad en main ensuite puisque seuls deux boutons sont suffisants pour interagir lors de casse-têtes ou pour se mouvoir pendant des phases de plates-formes. Au niveau sonore enfin puisqu'il n'y a pas de musique, seulement des bruitages et c'est très efficace. Alors certes, Limbo est très court mais l'expérience en vaut vraiment la chandelle, c'est un petit bijou que nous avons là.

LOTUS TURBO 2 

Support : Amiga - Année : 1991 - Genre: Course

 

Je vous avoue qu'entre Jaguar XJ220 et Lotus Turbo 2, mon coeur balance. J'ai eu les deux jeux sensiblement au même moment et j'y jouais au stick de l'Amiga 500, ce qui me plonge dans des souvenirs assez chouettes. Arbitrairement, c'est Lotus Turbo 2 qui est tombé dans la page Mention Honorables mais il est tout aussi bon que son concurrent. Ce qui faisait le sel de ce Lotus, c'est sa vitesse et la course aux checkpoints, il fallait en effet dépasser des points précis de la course en un temps limité si on voulait continuer à rouler, ce qui mettait une pression constante mais amusante. De même, des obstacles (troncs d'arbre, flaques d'huile ou rochers) apparaissaient de temps en temps sur la route, histoire de pimenter le tout.

MIRROR'S EDGE 

Support : PS3 - Année : 2008 - Genre: Plates-formes

 

En 2008, Dice et Electronic Arts font fort et surprennent tout le monde en lançant à la fois une nouvelle licence et un concept novateur, le tout regroupé en un jeu: Mirror's edge. Jeu de plates-formes / action en vue subjective empruntant des mouvements de Parkour et doté d'une direction artistique unique, Mirror's edge est une vraie expérience vidéoludique sortant des sentiers battus. Une fois les mouvements de Faith (l'héroïne) assimilés, c'est un régal de se mouvoir avec une telle agilité dans ces décors immaculés, accompagné d'un design sonore très réussi. Une belle réussite.

OBSCURE 

Support : Playstation 2 - Année : 2004 -

Genre: Survival-Horror

 

Les français se lancent dans le genre du survival-horror et le résultat est étonnamment réussi. En mettant en scène une bande d'ados dans un cadre qui nous parle à tous, le lycée, et en l'y agrémentant de quelques monstres aussi moches que pas très sympas, les développeurs réussissent à créer une ambiance flippante qui n'est pas sans rappeler un film que j'avais adoré: The faculty, de Robert Rodriguez. Lors de l'aventure, vous pourrez contrôler au choix l'un des cinq adolescents du groupe, chacun ayant une compétence particulière, ce qui est une idée de gameplay intéressante.  Avec une belle ambiance sonore (et des voix françaises), une influence évidente du maitre du genre Resident Evil et quelques moments qui vous feront décoller de votre siège, Obscure nous amuse et nous fait peur à la fois, bref, il nous divertit.

OUTRUN 

Support : Megadrive - Année : 1987 - Genre: Course

 

Sega fait plaisir aux joueurs en adaptant sur Megadrive l'un de ses grands classiques des bornes d'arcade, OutRun. Si rouler (pour de faux) à toute vitesse cheveux au vent dans des décors ensoleillés à bord d'une Ferrari Testarossa rouge vif et accompagné d'une jolie (du moins on l'imagine comme telle) blonde vous branche, OutRun est fait pour vous. Si la conversion est un peu douloureuse sur Megadrive (des graphismes en deça de l'arcade -évidemment-) et que quelques défauts sont à signaler (notamment un bruit de moteur étrangement inexistant et une durée de vie vraiment très faible, le jeu pouvant être bouclé en une vingtaine de minutes), l'essentiel est ailleurs puisque le plaisir d'avaler les kilomètres dans des décors colorés avec une rafraîchissante sensation de liberté est bien là.

THE SIMPSONS ROAD RAGE 

Support : PS2 - Année : 2001 - Genre: Arcade

 

Alors niveau inspiration, il ne faut pas chercher bien loin: The Simpsons: Road Rage est une repompe complète de Crazy Taxi avec l'habillage, vous l'avez compris, des Simpsons. Le principe est donc simple: à bord de votre véhicule, vous vous baladez dans la ville et devez trouver des clients pour les emmener où ils le souhaitent. La conduite est évidemment très arcade donc vous pouvez roulez n'importe où, n'importe comment pourvu que vous arriviez à temps à destination. Si l'enrobage Simpsons est un gros plus e n ce qui concerne l'univers, la véritable valeur ajoutée de ce titre par rapport à Crazy Taxi est son mode deux joueurs très amusant. Et comme j'étais plutôt bon à ce jeu, je me souviens que mes potes ne voulaient pas y jouer avec moi. ^^

SSX 3 

Support : PS2 - Année : 2003 - Genre: Surf

 

Il fallait bien tout le savoir-faire d'EA Big pour créer un jeu de glisse aussi fun. SSX 3 est un condensé de tout ce qu'il faut pour prendre son pied sur une planche de surf numérique : en premier lieu, des graphismes très réussis, colorés, avec une vitesse d'affichage impressionnante, des conditions météorologiques qui évoluent et une animation de très bonne facture. Ensuite, la maniabilité et les animations ne sont pas en reste, avec des tricks facilement réalisables et surtout spectaculaires. Enfin l'ambiance est top avec des voix françaises et des grands noms de la musique. A noter également le contenu gargantuesque du titre avec de très nombreux circuits, sans compter la possibilité de faire du hors-piste et de rider pendant de longues minutes, parfois même poursuivi par une avalanche. Du tout bon!

TONY HAWK'S PRO SKATER 2 

Support : Dreamcast - Année : 1999 - Genre: Skate

 

N'étant pas un amateur de skate, je ne pensais pas m'amuser autant sur ce Tony Hawk's Pro Skater 2. Grâce à une maniabilité intuitive et une technique tout à fait satisfaisante, on prend plaisir à enchainer les 360, les grinds, les rock'n roll et autres figures sur les terrains de jeu proposés (il y a même un éditeur de niveau bien complet pour créer le skatepark de ses rêves). Le fait qu'il y ait un décompte de timing pour rentrer un certain nombre de points liés à la réussite et la difficultés des figures effectuées donnait encore plus de piment au titre.

TRUE LIES 

Support : Megadrive - Année : 1995 - Genre: Action

 

Adaptation du film homonyme de James Cameron (lui-même remake du film français La Totale de Claude Zidi), True Lies est un jeu d'action avec une vue du dessus. Ici, pas de subtilités particulières (si ce n'est quelques bons mots de temps à autres), l'objectif est d'éliminer tous les ennemis à l'écran à l'aide du pistolet, du uzi, du fusil à pompe, de grenades ou plus tard du lance-flammes. Le décor peut servir pour se protéger des tirs ennemis qui sont nombreux, à moins qu'une roulade bien sentie ne fasse l'affaire. Attention toutefois à ne pas toucher trop de civils pendant le carnage, cela pourrait amener à un game over. A noter que le jeu est assez fidèle à la construction du film et reprend certaines scènes marquantes (comme la poursuite dans la neige avec les ennemis en ski ou sur motoneige). S'il n'est pas inoubliable, True Lies reste un très honnête jeu d'action bien défoulant.

VIEWTIFUL JOE 

Support : PS2/Gamecube - Année : 2003 - Genre: Action

 

Véritable surprise graphique et ludique, Viewtiful Joe, nouvelle licence signée Capcom, a été accueilli comme une bouffée d'air frais par les amateurs de beat'em all et même par le petit monde du jeu vidéo. Grâce à son cel-shading et plus globalement sa direction artistique unique (avec un grain donnant vraiment l'impression d'être dans une pellicule), son univers déjanté (mélange de film de super-héros, de comics et de série type Bioman) et son scénario parodique, Viewtiful Joe avait de quoi retenir l'attention dès les premiers instants. Heureusement, la partie visuelle n'est pas le seul intérêt du soft, loin de là. Le gameplay est un autre de ses points forts, tant il est amusant d'enchainer les combos et autres coups spéciaux (avec l'aide possible de ralentis ou accélérations du temps) sur des ennemis loufoques. Avec ce Joe, life is viewtiful!

VIRTUAL ON 

Support : Saturn - Année : 1995 - Genre: Baston/Action

 

Les combats de gros robots sont beaucoup moins populaires en occident qu'au Japon. Moi-même, je n'ai jamais accroché à ces grosses machines, probablement pour un problème d'identification. Et pourtant, avec l'adaptation du jeu d'arcade Virtual On sur Saturn, j'ai passé de bons moments. Malgré un contenu un peu maigre (peu de combattants disponibles, peu de coups différents) et donc une certaine répétitivité, le soft est très plaisant. Son originalité (faire combattre des gros méchas n'arrive pas tous les jours) (d'autant que la vue à la troisième personne est de rigueur, permettant par exemple de se cacher derrière des éléments du décor), son ambiance très japonaise et colorée et ses musiques pêchues confèrent à Virtual On une expérience de combat atypique.