FILMS PRÉFÉRÉS


(Partie 1)

A travers cette section, je vais vous présenter mes films favoris. J'espère vous faire découvrir certains films que dont vous n'avez pas entendu parler et qui méritent absolument que vous leur accordiez votre attention. Il y a trois parties (les deux autres sont accessibles dans le sous-menu).


(Bryan Singer, 1995)
(Bryan Singer, 1995)

Usual Suspects

 

Pitch: Roger « Verbal » Kint, petit malfrat handicapé, raconte à un inspecteur de police les événements qui l'ont mené lui et 4 malfrats à être mêlés à un massacre qui a eu lieu la veille sur un cargo à quai. Or il semble que l'affaire ait une relation avec un criminel légendaire : Keyser Söze.

En deux mots: Un scénario brillant et complexe, un casting réussi, un "méchant" mythique, un final grandiose, Bryan Singer signe le polar parfait. J'ai toujours les mêmes frissons de bonheur chaque fois que je revois les dernières minutes. Mon film culte.


(Robert Rodriguez, 1996)
(Robert Rodriguez, 1996)

Une Nuit en Enfer

 

Pitch: Deux frères entament une cavale sanglante suite à un braquage de banque. Durant leur fuite vers le Mexique, ils prennent en otage un pasteur en pleine crise de foi et ses deux enfants. Ils se réfugient pour la nuit dans un bar de routiers, le Titty Twister, qui leur réserve une surprise de taille.

 

En deux mots: Clooney plus charismatique que jamais, Salma  Hayek incendiaire, une distribution parfaite, des répliques géniales, des moments de bravoure, un twist surprenant au milieu du film, du grand n'importe quoi gore, kitsch et fun,... Merci R. Rodriguez et Q. Tarantino pour ce cocktail explosif et parfaitement jouissif!


(Alex Proyas, 1994)
(Alex Proyas, 1994)

The Crow

 

Pitch: La veille de leur mariage, Eric Draven et Shelly Webster sont assassinés par un gang dans leur appartement. Un an plus tard, Eric est ramené à la vie par un corbeau afin de pouvoir se venger.

 

En bref: La vengeance de cet ange noir ne peut laisser indifférent: cette fresque gothique, violente et romantique, son ambiance sombre, la poésie qu'il s'en dégage, sans oublier le charisme du héros et la prestation mémorable de Brandon Lee, mort accidentellement sur le tournage, achèvent de donner à cette œuvre sa dimension culte. 


(Christopher Nolan, 2000)
(Christopher Nolan, 2000)

Memento

 

Pitch: Un homme cherche à retrouver l'assassin de sa femme. Sauf que sa tâche est rendue extrêmement délicate à cause de l'handicap particulier du personnage principal qui souffre d'amnésie immédiate.

 

En bref: Avant de vous lancer dans le visionnage de cette merveille de thriller, assurez vous d'être au sommet de votre concentration car la (double) narration, principalement inversée, en déroutera plus d'un. Mais vous ne regretterez pas l'expérience tant ce puzzle nous scotche à l'écran grâce à un scénario virtuose, une réalisation de maître et un Guy Pearce dans le rôle de sa vie. Déroutant et intelligent. Un coup de maître.


(Vincent Gallo, 1998)
(Vincent Gallo, 1998)

Buffalo'66

 

Pitch: A sa sortie de prison, un homme kidnappe une étudiante et lui demande de jouer sa petite amie pour rendre visite à ses parents, qui ignorent son passé carcéral.

 

En bref: Vincent Gallo a tout fait (et superbement fait) dans son Buffalo '66: réalisateur, acteur, scénariste, producteur, compositeur. En résulte un petit bijou trop peu connu où Gallo excelle en loser irritant mais finalement attachant et Ricci est comme d'habitude parfaite. Leur duo est juste, séduisant, touchant et parfois drôle. On sort de ce film avec la féroce envie de se blottir dans les bras de quelqu'un.


(Neil Jordan, 1992)
(Neil Jordan, 1992)

The Crying Game

 

Pitch: Une amitié se lie entre Jody, un soldat de l'IRA et Fergus, le prisonnier britannique qu'il doit garder. Suite à son évasion et la mort de son nouvel ami, ce dernier se réfugie à Londres et en profite pour retrouver la compagne de Jody, comme il le lui avait promis.

 

En bref:  The Crying Game fut une superbe surprise lorsque je le découvris tout à fait par hasard. Le film commence par une confrontation intéressante entre deux hommes sur fond de politique avant de prendre un tournant inattendu vers une histoire d'amour déroutante. A découvrir absolument.


(David Lynch, 1980)
(David Lynch, 1980)

Elephant Man

 

Pitch: Dans le Londres de la fin du XIXème siècle, un chirurgien achète la liberté de John Merrick, homme difforme servant de bête de foire dans un cirque. Contrairement à ce que le premier cité pensait, le "monstre" se révèlera sensible et intelligent.

 

En bref: Elephant Man est un film d'une incroyable beauté, tant par l'émotion qu'il procure, l'(in)humanité qu'il dégage que par son esthétique réussi. Un film indispensable, bouleversant, d'une dureté saisissante et dont le monstre n'est pas celui que l'on pense.


(Tim Burton, 1990)
(Tim Burton, 1990)

Edward aux Mains d'Argent

 

Pitch: Edward, création géniale d'un vieil inventeur, se retrouve avec des lames tranchantes à la place des doigts suite à la mort prématurée de ce dernier. Il vit alors seul dans un immense château. Jusqu'au jour où...

 

En bref: Dans ce conte touchant et féérique, Tim Burton nous livre l'une de ses plus grandes réussites, si ce n'est la plus grande, bien aidé par le talent de Danny Elfman et ses superbes compositions. Johnny Depp campe un Edward très attachant dans cet hymne à la différence et à la tolérance. Un classique.


(Jim Sharman, 1975)
(Jim Sharman, 1975)

The Rocky Horror Picture Show

 

Pitch: Un jeune couple fraîchement fiancé tombe en panne sur une route isolée par une nuit d'orage. Ils n'ont d'autre choix que de trouver refuge dans un château dont les hôtes excentriques leur feront passer une nuit qu'ils ne sont pas prêts d'oublier.

 

En bref: Comédie musicale culte et déjantée s'il en est, The Rocky Horror Picture Show ne peut laisser indifférent. Avec un Tim Curry incroyable et plusieurs musiques qui restent dans les mémoires ("Time Warp" et "Sweet Transvetite" notamment), cet ovni kitsch n'est pas prêt d'être détrônè dans son genre.


(John Carney, 2006)
(John Carney, 2006)

Once

 

Pitch: Dans les rues de Berlin, deux paumés se rapprochent grâce à leur passion commune qu'est la musique.

 

En bref: Once fait partie de ces films qui ne paient pas de mine mais qui se révèlent d'excellentes surprises. Un vrai beau film, simple, touchant. Et comment ne pas évoquer cette superbe bande originale, interprétée par les comédiens, qui accompagne parfaitement le film et que vous allez certainement finir par acheter? Et dire qu'il a été tourné en 15 jours...


(Alan Parker, 1984)
(Alan Parker, 1984)

Birdy

 

Pitch: Deux amis reviennent traumatisés du Vietnam. Birdy, interné dans un hôpital psychiatrique, se laisse mourir tout en rêvant d'être un oiseau. Al va tout faire pour sauver son ami.

 

En bref: A l'époque où Nicolas Cage débutait et faisait encore des bons films, sortit Birdy, un remarquable long-métrage traitant avec émotion et poésie de l'amitié, de la différence et de la tolérance. Dit comme ça, ça sonne peut-être un peu niais mais il n'en est rien. Si vous ne le connaissez pas, ne perdez plus une seconde et courez (non, volez) à la découverte de ce chef-d’œuvre d'Alan Parker.


(John Crowley, 2009)
(John Crowley, 2009)

Boy A

 

Pitch: La vingtaine d'années à peine entamée, Jack sort de prison après y avoir passé toute son adolescence (conséquence d'un meurtre commis lorsqu'il était mineur). Il essaiera alors de refaire sa vie sous une nouvelle identité et dans une ville dont il ne connait rien. Mais suite à un fait divers, il va être rattrapé par son passé.

 

En bref: Boy A est pour moi la meilleure surprise de 2009. Tout d'abord grâce à la révélation Andrew Garfield, qui m'a mis une véritable claque de comédien, extrêmement juste et touchant. Et puis bien sûr une histoire simple mais poignante sur la réinsertion sociale, la seconde chance et la rédemption. A découvrir d'urgence!


(Jean-Marc Vallée, 2005)
(Jean-Marc Vallée, 2005)

C.R.A.Z.Y.

 

Pitch: Quatrième d'une fratrie de cinq garçons, Zachary cherche à attirer l'attention de son père et nous raconte ses vingt premières années. A la recherche de lui-même, Zach fera tout pour plaire à son paternel, au point de renier sa nature profonde.

 

En bref: Dans ce film québécois (assez rare pour être souligné), tout est juste et maitrisé. Il s'agit d'une comédie humaine dans une période seventies très bien reconstituée et la musique pop/rock qui va avec. Tendre et dur à la fois, C.R.A.Z.Y. révèle par la même occasion l'immense talent du très prometteur Marc-André Grondin.


(Richard Curtis, 2009)
(Richard Curtis, 2009)

Good Morning England

 

Pitch: Radio Rock, une radio pirate 100% rock'n roll diffusant ses programmes depuis un bateau, est dans le collimateur du gouvernement. Cette musique aurait en effet une influence néfaste sur les jeunes. Des mesures sont donc prises pour la passer sous silence. Mais la révolution est en marche...

 

En bref: Good Morning England, c'est une énorme bouffée d'air frais! Une galerie de personnages décalés et attachants, une bonne humeur communicative, de l'humour et une B.O. juste exceptionnelle sont, parmi d'autres, les ingrédients de ce film dont vous ressortez à coup sûr avec le sourire jusqu'aux oreilles.


(Sam Mendes, 1999)
(Sam Mendes, 1999)

American Beauty

 

Pitch: Sous ses airs de famille américaine parfaite, le foyer Burnhamm est au bord de l'implosion. On y découvre les frustrations et états d'âme de chacun et plus particulièrement ceux du père, narrant sa dernière année de vie.

 

En bref: American Beauty est une comédie dramatique très intelligente, réussie aussi bien sur le fond que sur la forme, avec son lot de moments drôles ou tragiques et ses personnages singuliers et attachants. Une pléiade d'oscars est venue récompensée à juste titre ce premier film (!!!) de Sam Mendes. Et comme on dit parfois: pour un coup d'essai, c'est un coup de maître.


(Philippe Lioret, 2006)
(Philippe Lioret, 2006)

Je vais bien, ne t'en fais pas

 

Pitch: Suite à la surprenante disparition de son frère jumeau dont elle était très proche, Lili, très inquiète, part à la recherche de dernier.

 

En bref: Un drame familial intense, bouleversant, remarquablement interprété par la révélation Mélanie Laurent (que l'on voit partout maintenant) et l'inattendu Kad Merad. Le spectateur ne peut que partager la sensibilité à fleur de peau de l'héroïne. Sans oublier la superbe musique "U-Turn (Lili)" de Aaron, qui reste en tête longtemps après la projection du film. Foncez, le film est très bien, ne vous en faîtes pas.


(Park Chan-Wook, 2003)
(Park Chan-Wook, 2003)

Old Boy

 

Pitch: Enlevé et séquestré sans raison apparente, un homme apprend qu'il est le suspect n°1 dans la mort de sa femme. Relâché quinze ans plus tard sans aucune explication, il va essayer de comprendre et par la même occasion de se venger.

 

En bref: Old Boy fait l'effet d'une bombe: une mise en scène virtuose enchaînant les scènes choc à un rythme effréné, de la violence (autant physique que psychologique), de la mélancolie, une pointe d'humour... C'est dérangeant mais tellement génial qu'on en redemande. La Palme d'Or lui tendait les bras, c'est Fahrenheit 9/11 de M. Moore qui l'a finalement obtenue. Dommage...


(Mel Gibson, 2006)
(Mel Gibson, 2006)

Apocalypto

 

Pitch: Capturé en compagnie de certains des siens par les Mayas en vue d'en faire les victimes de sacrifices humains, Patte de Jaguar fera son possible pour s'en sortir et retrouver sa famille.

 

En bref: Apocalypto est une expérience bluffante, violente, dépaysante, qui m'a cramponné à mon siège plus de 2h durant. Avec en toile de fond la fin de la civilisation Maya, on assiste à la naissance d'un héros dans un environnement exotique et sanguinaire. Mel Gibson réussit son pari et nous offre un voyage palpitant et jouissif (entièrement joué dans le dialecte local) dont il serait vraiment dommage de se passer.


(Alex Proyas, 1998)
(Alex Proyas, 1998)

Dark City

 

Pitch: Se réveillant amnésique, John Murdoch se rend vite compte qu'il est poursuivi pour des meurtres dont il n'a aucun souvenir. Et lorsqu'il s'aperçoit qu'à certains moments bien précis toute la ville s'endort et que des créatures étranges font leur apparition, le mystère devient encore plus complexe.

 

En bref: Après le superbe The Crow, Alex Proyas confirme tout son talent avec ce film sombre, ambitieux et fascinant. L'univers particulièrement travaillé, l'histoire captivante et une photographie de tout premier ordre sont quelques uns de ses points forts. Seul le combat final "dragon-ballesque" noircit l'idyllique tableau de cette perle trop peu connue de la science-fiction.


(Milos Forman, 1984)
(Milos Forman, 1984)

Amadeus

 

Pitch: Antonio Salieri, compositeur favori de l'Empereur d'Autriche, voit l'arrivée du jeune, génial et orgueilleux Wolfgang Amadeus Mozart comme une menace. Il s'évertuera alors à briser la carrière du phénomène.

 

En bref: Milos Forman offre à Mozart un biopic à la hauteur de son génie. Au travers d'une sublime reconstitution du Vienne du XIXème siècle, on suit avec délectation cette rivalité entre un W.A. Mozart (au rire qui restera dans les annales) insolent et un A. Salieri aigri, jaloux mais admiratif. 8 oscars récoltés pour ce seul film et croyez moi, aucun n'est usurpé.


(Satoshi Kon, 1998)
(Satoshi Kon, 1998)

Perfect Blue

 

Pitch: Quittant sa carrière de chanteuse au sommet de sa notoriété pour embrasser celle de comédienne, Mima ne s'attendait certainement pas à une suite si mouvementée. En effet, un fan extrêmement déçu par ce changement d'orientation, lui fera vivre un véritable calvaire.

 

En bref: Un thriller psychologique de tout premier ordre, surclassant très largement la plupart des films hollywoodiens du genre. Perfect Blue n'est pas seulement un manga génial, c'est avant tout un grand film.


(Darren Aronofsky, 2000)
(Darren Aronofsky, 2000)

Requiem for a Dream

 

Pitch: L'oppressante descente aux enfers de quatre personnages qui vont chacun suivre leur propre parcours chaotique afin de subvenir à leur irrépressible besoin de drogue (qui peut se présenter sous différentes formes).

 

En bref: Attention film choc! Requiem for a dream, c'est une claque dans la gueule et trois autres dans l'estomac. A la fois puissant, dérangeant, glauque, il vous prendra aux tripes et vous les lâchera seulement quelques jours après le visionnage. Un film coup de poing dont on ne peut sortir indemne. Mais une expérience indispensable.


(Pedro Almodovar, 1998)
(Pedro Almodovar, 1998)

Tout sur ma Mère

 

Pitch: La mort accidentelle de son fils unique conduit Manuela à quitter Madrid pour retrouver Barcelone et le père de l'adolescent qu'elle avait quittés dix-huit ans plus tôt. Elle retrouvera ce dernier qui se prénomme maintenant... Lola et fera la rencontre de deux femmes qui l'aideront à refaire sa vie.

 

En bref: Almodovar a à son palmarès une ribambelle d'excellents films et Tout sur ma mère est probablement mon favori. Voilà un film profondément humain, fort en émotions, qui fait la part belle aux actrices (Cecilia Roth et Marisa Paredes, parfaites), comme souvent chez ce talentueux cinéaste. PS: comme toujours, à voir impérativement en V.O. évidemment...


(Alain Berbérian, 1994)
(Alain Berbérian, 1994)

La Cité de la Peur

 

Pitch: "Red is Dead", énorme nanar, ne parvient pas à attirer l'attention lors du festival de Cannes. C'est alors que le meurtre de chacun des projectionnistes du film va avoir une incidence considérable sur sa publicité et en faire l’évènement n°1 de la Croisette.

 

En bref: Comédie culte de toute une génération, la plupart des 25/30 ans connaissent toutes les répliques par cœur. Et ce n'est pas un hasard: arriver à élever la stupidité au rend d'art, il fallait le faire. Une pléiade de seconds rôles amusants, de scènes hilarantes et évidemment le génie comique des Nuls vous donneront énormément de plaisir, même après le 15ème visionnage (si si).


(Tony Kaye, 1998)
(Tony Kaye, 1998)

American History X

 

Pitch: Suite au meurtre de son père par un homme de couleur, Derek entre dans le mouvement néo-nazi et tue à son tour deux noirs. A sa sortie de prison, Derek, métamorphosé, essaie de mettre Danny, son jeune frère influencé par son ancienne idéologie raciste, sur le droit chemin.

 

En bref: Edward Norton excelle dans ce film choc traitant de la haine raciale et de la rédemption. Une intensité dramatique puissante pour un thème rarement abordé au cinéma (et jamais aussi bien qu'ici) qui marque forcément les esprit.


(Andrew Niccol, 1997)
(Andrew Niccol, 1997)

Bienvenue à Gattaca

 

Pitch: A Gattaca, centre de recherches spatiales, la génétique détermine le reste de votre existence. Un homme naturel et donc imparfait va prendre l’identité d'un être "idéal" pour tromper le système et réaliser son rêve: partir dans l'espace.

 

En bref: Grâce à un scénario de bonne facture, un univers froid, aseptisé et crédible, de très bons comédiens, Bienvenue à Gattaca se révèle être un excellent film de science-fiction, sobre mais indiscutablement efficace.


(Danny Boyle, 1996)
(Danny Boyle, 1996)

Trainspotting

 

Pitch: Les péripéties et la déchéance d'un groupe de marginaux écossais dopés et dont l'un d'eux, Mark, le narrateur, essaie de décrocher.

 

En bref: Film phare des années 90, Trainspotting est l'une des plus grandes réussites du génial Danny Boyle. Le spectateur est plongé dans l'univers complètement barré des junkies où se côtoient des personnages barges et attachants. Débutant tambours battants avec un monologue excellent, le film continue sur un rythme frénétique, dans un genre tragi-comique du meilleur effet et accompagné d'une B.O. terrible.


(Curtis Hanson, 1997)
(Curtis Hanson, 1997)

L.A. Confidential

 

Pitch: Dans le Los Angeles des années 50, trois inspecteurs aux méthodes et caractères opposés coopèrent pour résoudre une affaire complexe.

 

En bref: Malgré une intrigue très (trop?) complexe et une réputation de livre inadaptable au cinéma, Curtis Hanson réussit le tour de force de nous livrer une partition frôlant la perfection. Un casting de premier choix qui donne toute leur ampleur à des personnages tous différents et intéressants et une ambiance noire savoureuse permettent à ce polar de se hisser parmi les meilleurs de sa catégorie.


(Percy Adlon, 1987)
(Percy Adlon, 1987)

Bagdad Café

 

Pitch: Après une dispute conjugale, Jasmin débarque seule dans un motel miteux perdu dans le désert de Bagdad. Son arrivée va transformer l'ambiance du Bagdad Café et les personnes qui gravitent autour.

 

En bref: Une belle histoire d'amitié entre deux femmes que tout oppose, dans un cadre mélancolique et attendrissant, portée par une musique exceptionnelle. A ceci s'ajoute des personnages secondaires pittoresques et un faux-rythme laissant une sensation de bien-être. Un film simple mais à voir absolument.


(Quentin Tarantino, 1994)
(Quentin Tarantino, 1994)

Pulp Fiction

 

Pitch: Dans la jungle de Los Angeles, les histoires de différents personnages aux intentions moyennement nettes s'entrecoupent.

 

En bref: Si Pulp Fiction est considéré par beaucoup comme un film culte et qu'il a reçu la palme d'or 1994, c'est certainement grâce à son ambiance unique, sa multitude de scènes d'anthologie, sa bande-son d'exception, ses dialogues inoubliables, sa brochette de comédiens parfaits, sa construction originale et maitrisée mais avant tout pour le plaisir immense qu'il procure au spectateur.


(Billy Wilder, 1959)
(Billy Wilder, 1959)

Certains l'Aiment Chaud

 

Pitch: Témoins malheureux du meurtre d'un ponte de la mafia par la police, deux musiciens sont pris en chasse par cette dernière. Seule alternative, se déguiser en femme et rejoindre un orchestre féminin.

 

En bref: Avec ce scénario croustillant et ses répliques qui font mouche, ce duo de comédiens (Curtis/Lemmon) au sommet de leur art et évidemment Marilyn Monroe qui illumine l'écran, Billy Wilder signe tout simplement l'une des meilleures comédies de tous les temps.


(Mathieu Kassovitz, 1995)
(Mathieu Kassovitz, 1995)

La Haine

 

Pitch: Une bavure policière va déclencher des émeutes dans une cité d'Île-de-France. Trois jeunes, scandalisés par l'état de leur ami blessé, souhaitent se faire justice eux-même avec le pistolet d'un policier trouvé sur le lieu des affrontements.

 

En bref: A priori le film ne m'attirait pas. Quelle ne fut pas ma grande surprise à la vue de cette œuvre authentique, efficace, superbement interprétée. Et cette haine réciproque entre jeunes de cité chaude et policiers est malheureusement toujours d'actualité. Un film coup de poing, magnifié par le noir et blanc et dont le visionnage est fortement conseillé.


(Steven Spielberg, 2002)
(Steven Spielberg, 2002)

Arrête-Moi Si Tu Peux

 

Pitch: Roi de l'escroquerie et incroyable caméléon, Frank Abagnale est traqué par Carl Hanratty, agent du FBI. La chasse peut alors commencer et elle ne sera pas de tout repos.

 

En bref: Un jeu du chat et de la souris ludique, rythmé et parfois émouvant mené de main de maître par l'inévitable Steven Spielberg. Arrête-moi si tu peux dégage un charme auquel le spectateur ne peut que succomber et dont le plaisir n'est pas prêt d'être boudé. Jubilatoire.


(Sergio Leone, 1969)
(Sergio Leone, 1969)

Il Etait Une Fois Dans l'Ouest

 

Pitch: Afin de s'approprier une ferme, Morton commandite le meurtre du propriétaire puis essaie de séduire la veuve. Débarque alors en ville un mystérieux homme jouant de l'harmonica, dont le frère a été assassiné par le même tueur à gages, et qui compte bien faire payer les crimes de ce dernier.

 

En bref: Pur chef d’œuvre du western, tout y est exceptionnel: la réalisation de Leone, la qualité des acteurs, la beauté saisissante de C. Cardinale, l'ambiance, les musiques légendaires d'Ennio Morricone et j'en passe. Bref, un monument tout simplement.


(Danny Boyle, 2008)
(Danny Boyle, 2008)

Slumdog Millionaire

 

Pitch: Un orphelin de 18 ans est arrêté par la police qui le soupçonne de tricherie. En effet, il est sur le point de remporter la somme maximale de l'édition indienne de "Qui veut gagner des millions?". Il devra donc justifier chacune de ses bonnes réponses et racontera son parcours.

 

En bref: Je suis fan de Danny Boyle et ce n'est pas Slumdog qui va me faire changer d'avis: haletant, exotique, coloré, énergique, frais, passionnant, touchant, son film est tout ça à la fois. Et pour ne rien gâcher, j'avoue être un peu tombé amoureux de la radieuse Freida Pinto. Latikaaaaaaaaa!


(Vincenzo Natali, 1997)
(Vincenzo Natali, 1997)

Cube

 

Pitch: Un groupe de personnes n'ayant aucun lien apparent se réveille enfermé sans savoir pourquoi dans un labyrinthe constitué d'une multitude de cubes. Et pour corser le tout, certains de ces derniers sont équipés de pièges mortels. Dans ces conditions, comment s'en sortir?

 

En bref: Pour un premier film, Vincenzo Natali a transformé avec peu de moyens et beaucoup d'ingéniosité un coup d'essai en coup de maître. Dans ce film qui ne peut laisser indifférent, les personnages et les spectateurs se posent beaucoup de questions et n'obtiennent pas toujours des réponses. En clair, de la science-fiction petit budget mais bougrement angoissante et efficace.


(Peter Weir, 1998)
(Peter Weir, 1998)

The Truman Show

 

Pitch: Truman Burbank mène une vie paisible dans une ville tranquille. Un jour, il décide d'aller voir ailleurs mais tout son entourage semble vouloir l'en empêcher de façon étrange. C'est alors qu'il découvrira la terrible vérité...

 

En bref: The Truman Show traîte des dérives de la télé-réalité (et reste toujours plus d'actualité 13 ans après) tout en restant constamment émouvant et divertissant. La faute entre autres à un excellent Jim Carrey, qui élargit son registre d'acteur, et à un scénario original, inventif et visionnaire pour l'époque. Un vrai coup de cœur.


(Gérard Oury, 1966)
(Gérard Oury, 1966)

La Grande Vadrouille

 

Pitch: Paris, 1942. En pleine occupation allemande, un avion britannique est abattu. Les trois pilotes sont secourus par deux civils français qui tenteront de les emmener en zone libre pour un périple qui ne s'annonce pas de tout repos.

 

En bref: La grande vadrouille fait certainement partie du panthéon du cinéma français et en est probablement sa comédie la plus connue. Le tandem de choc composé par deux monstres sacrés que sont Bourvil et de Funès fonctionne à merveille et l'on ne cesse de rire. A voir et à revoir. Indémodable.


(Kinji Fukasaku, 2000)
(Kinji Fukasaku, 2000)

Battle Royale

 

Pitch: Dans un avenir proche où la société japonaise bat de l'aile et où la jeunesse est considérée comme délinquante, la loi "Battle Royale" est votée et consiste à désigner une classe de 3ème qui sera emmenée de force sur une île déserte. Le but de la manœuvre: les élèves doivent s'entre-tuer et le seul survivant sera réintégré en société.

 

En bref: Le concept est aussi malsain qu'original. Malgré son côté caricatural et surjoué, Battle Royale n'en reste pas moins jouissif. Oscillant entre réalisme, humour noir et violence, ce film marque, c'est certain. Et vous, si vous deviez massacrer 40 de vos amis pour survivre, que feriez-vous?


(Was Craven, 1996)
(Was Craven, 1996)

Scream

 

Pitch: Dans une petite ville américaine, un tueur en série masqué sème la terreur. Une bande d'amis est décimée petit à petit, parallèlement à la paranoïa grandissante qui frappe les survivants.

 

En bref: Film culte de toute une génération, Scream a redonné ses lettres de noblesse et un sérieux bol d'oxygène à un genre, le "slasher movie", en décrépitude. Grâce à une scène d'ouverture inoubliable, une structure de thriller, du suspense et un twist final surprenant, Scream excelle en son genre. Maintes fois copié depuis et jamais égalé.


(Sidney Lumet, 1957)
(Sidney Lumet, 1957)

12 Hommes en Colère

 

Pitch: Un jury de douze hommes doit délibérer sur un prétendu parricide. Onze d'entre eux votent coupable mais la décision doit être prise à l'unanimité. Reste à celui qui a voté non-coupable de se justifier et de tenter de convaincre les autres.

 

En bref: Plus de cinquante ans après sa sortie, 12 hommes en colère, tiré d'une pièce de théâtre, reste le chef d’œuvre qu'il a toujours été. Œuvre intemporelle donc, ce huis-clos palpitant est aussi réussi sur le fond (justice, peine de mort, etc) que sur la forme (huis clos donc, renversement de situation), nous proposant une galerie de personnages intéressants.


(Marc Forster, 2006)
(Marc Forster, 2006)

L'Incroyable Destin de Harold Crick

 

Pitch: Harold Crick, fonctionnaire du fisc, voit un jour sa vie perturbée par une voix (qu'il est seul à entendre) qui commente chacun de ses gestes. Il découvrira qu'il s'agit de celle d'une romancière qui écrit une histoire dont Harold est le héros. Lorsqu'il apprend qu'elle compte le faire mourir, il fera tout pour l'en empêcher.

 

En bref: Habitué aux comédies potaches, Will Ferrell surprend dans cet ovni simple, malin et touchant. Le couple qu'il forme avec Maggie Gyllenhaal est d'ailleurs attendrissant. Un film bourré de bonnes idées, qui ne paie pas de mine mais grâce auquel vous êtes assuré de passer un très bon moment.


(Woody Allen, 2004)
(Woody Allen, 2004)

Match Point

 

Pitch: Un prof de tennis d'origine modeste va progressivement fréquenter puis intégrer la haute bourgeoisie londonienne. Sur le point d'épouser sa richissime fiancée, il va faire une rencontre qui va tout changer.

 

En bref: Une première mi-temps de facture classique mais vraiment bien menée. La seconde prend une tournure plus surprenante et dramatique voire malsaine. La prestation des comédiens (et le charisme spécial de Jonathan Rhys-Meyers), la beauté de Scarlett, le scénario bien ficelé, la qualité des dialogues, une fin astucieuse et l'élégance générale du tout font que la magie opère. "A Master piece" comme disent nos amis anglophones.


(Baz Luhrmann, 1996)
(Baz Luhrmann, 1996)

Roméo + Juliette

 

Pitch: Je ne vous ferais pas l'affront de vous résumer l'histoire de cette adaptation de la plus célèbre pièce du non moins célèbre WIlliam Shakespeare.

 

En bref: Baz Luhrmann a eu une très bonne idée en voulant adapter et moderniser "Roméo et Juliette". L'association texte original et époque moderne est certes déroutant aux premiers abords mais la mayonnaise prend et tout fonctionne parfaitement. Mené par un Di Caprio exceptionnel (comme toujours...), le film est punchy, décalé, audacieux, kitsch, unique et ne peut laisser indifférent. Bref, on aime ou on déteste. Vous l'aurez compris, j'adhère à fond!


(David Fincher, 1995)
(David Fincher, 1995)

Se7en

 

Pitch: Un vieil inspecteur à quelques jours de la retraite enquête, avec l'aide de son futur remplaçant, sur une série de meurtres réalisés par un mystérieux John Doe et ayant pour thème les sept péchés capitaux.

 

En bref: Glauque à souhait, Seven est un thriller qui a marqué son époque. Le savoir-faire de Fincher allié au talent des comédiens, à une atmosphère poisseuse parfaitement rendue et une fin bien menée ont permis à Seven de devenir immédiatement un classique du genre.


(Stanley Kubrick, 1987)
(Stanley Kubrick, 1987)

Full Metal Jacket

 

Pitch: La préparation d'un groupe de jeunes marines pendant la guerre du Vietnam suivie du baptême du feu sur le terrain même lors de l'offensive du Têt.

 

En bref: Considéré comme l'un des meilleurs films de guerre, si ce n'est le meilleur, Full Metal Jacket pourrait être divisé en deux parties distinctes, toutes aussi réussies. La première, humaine et cruelle, concerne la préparation des recrues sous les ordres d'un impitoyable sergent, sur la seconde la guerre en elle-même. Le tout orchestré divinement par Kubrick et agrémenté d'une B.O. au poil.


(Jean-Pierre Jeunet, 2000)
(Jean-Pierre Jeunet, 2000)

Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

 

Pitch: Amélie, serveuse de son état, a pour occupation de faire le bien autour d'elle en intervenant discrètement dans la vie des gens. Elle fera de nombreuses rencontres incongrues et notamment celle d'un jeune homme qui pourrait bien être son prince charmant.

 

En bref: Jean-Pierre Jeunet, sans renier sa patte, nous livre dans cette carte postale animée un véritable travail d'orfèvre où chaque plan est minutieusement travaillé. Se dégage alors de son film un charme fou, une fraîcheur et une mélancolie qui font bon ménage. Le genre d’œuvre qui vous donne le sourire jusqu'aux oreilles...


(Douglas Sirk, 1959)
(Douglas Sirk, 1959)

Mirage de la Vie

 

Pitch: Deux femmes, une blanche et une noire, se lient d'amitié. L'une va tenter sa chance dans le cinéma pendant que l'autre s'occupera de la maison de son amie. Mais la vie de ses deux femmes sera loin d'être un long fleuve tranquille.

 

En bref: Porté par une réalisation classique et élégante, ce mélodrame sublime vous touchera à coup sûr. Portrait bouleversant des Etats-Unis des années 50, il traite avec brio de plusieurs thèmes (amitié, rêve américain, racisme,...). Si ce n'est déjà fait, découvre le vite, c'est juste grandiose.


(Ridley Scott, 1991)
(Ridley Scott, 1991)

Thelma & Louise

 

Pitch: Deux amies décident de tout plaquer et fuir leur vie monotone pour s'offrir une virée mémorable sur les routes de l'Arkansas.

 

En bref: Un road movie au féminin durant lequel le spectateur fait corps avec le duo d'héroïnes jusqu'à ce très beau final. Une superbe histoire d'amitié où les femmes ont pour une fois des rôles consistants. Avec probablement les meilleurs rôles de Susans Sarandon et Geena Davis et les débuts d'un certain Brad Pitt...


(Frère Wachowski, 1999)
(Frère Wachowski, 1999)

Matrix

 

Pitch: Un pirate informatique connu sous le pseudo de Neo est contacté par un mystérieux Morpheus qui lui apprend que le monde dans lequel on vit est virtuel. Neo est considéré comme l'Elu, celui qui, selon la prophétie, libérera les hommes du joug des machines.

 

En bref: On ne présente plus Matrix, film de science-fiction ultra spectaculaire et sophistiqué. Sa sortie a fait l'effet d'une bombe en 1999, il a imposé un nouveau standard dans son genre et a été maintes fois copié (sans être égalé) depuis. Ses deux suites sont dispensables mais ne boudons pas notre plaisir face à cette nouvelle référence à l'univers et l'esthétique travaillés.


Accéder à la partie 2 et la partie 3.