Proverbes Chinois


 

Quelques proverbes chinois qui ont retenu mon attention:

 

  • « C’est dormir toute sa vie que de croire en ses rêves. »

 

  • « Il vaut mieux allumer une seule et minuscule chandelle que de maudire l’obscurité. »

 

  • « Jusqu’à ce qu’aujourd’hui devienne demain, on ne saura pas les bienfaits du présent. »

 

  • « L’Homme se nourrit de la Terre pendant toute une vie, la terre mange l’Homme et n’en fait qu’une bouchée. »

 

  • « Les vérités que l’on aime le moins entendre sont souvent celles que l’on a le plus besoin de savoir. »

 

  • « Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire. »

 

  • _ « On mesure une tour à son ombre et les grands Hommes au nombre de leurs détracteurs. »

 

  • « Être Homme est facile, être un Homme est difficile ».

 

  • « Le cœur a des passions comme les arbres ont des vers. »

 

  • « Qui cache ses fautes en veut encore faire. »

 

  • « Qui ouvre son cœur à l’ambition le ferme au repos. »

 

  • « L’approbation de mille flatteurs ne vaut pas une parole sincère d’un honnête homme. »

 

  • « Les paroles sincères manquent souvent d’élégance, les paroles élégantes sont rarement sincères. »

 

  • « Plus fort est celui qui sait cacher sa force que celui qui sait l’exercer. »

 

  • « Quoique le tigre ne mange plus d’hommes, il a précédemment gâté sa réputation. »

 

  • « Sur 100 projets d’un riche, il y en a 99 pour le devenir davantage. »

 

  • « Rien ne manque aux funérailles des riches, que des gens qui les regrettent. »

 

  • « On trouverait plus d’honnêtes gens dans les prisons que dans les douanes. »

 

  • « L’encre la plus pâle vaut mieux que la meilleure mémoire. »

 

  • « Qui aime n’aura jamais peur des cheveux blancs. »

 

  • « La langue des femmes est leur épée ; elles ne la laissent jamais rouiller. »

 

  • « Lorsque pour gravir une montagne on ne peut monter son cheval, c’est un mauvais cheval. Lorsque pour descendre une montagne, on ne descend pas de cheval, c’est un mauvais homme. »

 

  • « Ne crains pas de rester méconnu des hommes, crains plutôt de les méconnaître toi-même. »

 

  • « Ne vous affligez pas de n’être connu de personne, mais travaillez à vous rendre digne d’être connu. »

 

  • « Ce n’est pas le vin qui enivre l’homme, c’est celui-ci qui s’enivre. »

 

  • « Qui vit sobrement est aisément satisfait. »

 

  • « C’est en s’effaçant que l’on conserve le mieux ce que l’on a acquis. »

 

  • « C’est être bien riche que de n’avoir rien à perdre. »

 

  • « Quand la racine est profonde, pourquoi craindre le vent ? »

 

  • « Trop de cuisiniers gâtent la sauce. »

 

  • « Si une coupe d’eau ne suffit pas à éteindre un incendie, il ne faut pas en conclure que l’eau est impuissante contre le feu. »

 

  • « La parole la plus efficace est celle qui ne s’entend pas. L’action la plus intense est celle qui ne paraît pas. »

 

  • « Celui qui poursuit un cerf ne s’occupe pas des lapins. »

 

  • « Si le ciel vous jette une datte, ouvrez la bouche. »

 

  • « Un voyage de mille lieux a commencé par un pas. »

 

  • « L’homme maître de soi n’aura pas d’autre maître. »

 

  • « Une parole sortie de la bouche, quatre chevaux la ramènent difficilement. »

 

  • « Savoir endurer un moment de colère, c’est s’épargner un siècle de regrets. »

 

  • « Celui qui ne sait pas se fâcher est un sot ; mais celui qui ne veut pas se fâcher est un sage. »

 

  • « Le plus grand conquérant est celui qui sait vaincre sans bataille. »

 

  • « On gagne toujours à taire ce qu’on n’est pas obligé de dire. »

 

  • « La rose n’a d’épines que pour qui veut la cueillir. »

 

  • « Celui qui s’est brûlé en prenant du bouillon trop chaud souffle même sur le ragoût froid. »

 

  • « Ce ne sont pas les mauvaises herbes qui étouffent le grain, c’est la négligence du cultivateur. »

 

  • « Si vous devez parcourir dix lis, songez que le neuvième marquera la moitié du chemin. »

 

  • « Les princes pensent à rendre leurs sujets heureux que lorsqu’ils n’ont plus rien à faire. »